prochain

prochain

prochain, aine [ prɔʃɛ̃, ɛn ] adj. et n.
• 1155; prucein 1120; lat. pop. °propeanus, du lat. class. prope « près de »
I Adj. Très rapproché, le plus rapproché. proche.
1(Dans l'espace) Vx ou littér. voisin. « On porta le vieillard au prochain cimetière » (Hugo). « Que ce soit aux rives prochaines » (La Fontaine).
Qui vient juste après le lieu où l'on se trouve (dans un mouvement). Le prochain arrêt. La prochaine station. Ellipt Vous descendez à la prochaine ?
2Cour. Qui est près de se produire. « Je n'augure pas bien de l'avenir prochain » (Renan). La mort, la fin prochaine. La menace d'une guerre prochaine. imminent. Un jour prochain : bientôt. — Gramm. Futur prochain, formé avec un auxiliaire (ex. Je vais ouvrir).
Spécialt Qui suit chronologiquement (une autre date). La semaine prochaine, le mois prochain, l'été prochain. Lundi prochain. Le 10 mai prochain. Antéposé (d'un événement) La prochaine rencontre. Le prochain train. La prochaine fois, la fois prochaine : la première fois que la chose se reproduira. « Mais la prochaine fois, tu sauras qu'un agent n'est pas un guignol » (Camus). À la prochaine fois. Ellipt et fam. À la prochaine ! formule de départ, de séparation (cf. Au revoir). — À la prochaine occasion.
3(Antéposé) Qui viendra immédiatement après (dans une série). Ma prochaine voiture. Le prochain candidat. 1. suivant.
4Didact. Genre prochain : « le plus faible, en extension, de ceux qui comprennent une espèce donnée » (Lalande). Définition par genre prochain et différence spécifique. Cause prochaine, celle qui précède immédiatement l'effet. ⇒ 1. direct, immédiat. Pouvoir prochain.
II N. m. (XIIIe; prucein XIe) Personne, être humain considéré comme un semblable. semblable. « Tu aimeras ton prochain comme toi-même » ( LÉVITIQUE et ÉVANGILE saint Matthieu). L'amour du prochain. charité. « Le système de l'amour du prochain est une chimère que nous devons au christianisme et non pas à la Nature » (Sade). Dire du mal, du bien de son prochain. autrui. ⊗ CONTR. Lointain; dernier, 3. passé.

prochain nom masculin Être humain considéré dans les relations qu'on a avec lui : Aimer son prochain.prochain (citations) nom masculin Henri Frédéric Amiel Genève 1821-Genève 1881 Les vilains caractères aiment à déprimer le prochain et s'en font un devoir, presque une vocation. Journal intime, 24 janvier 1866 Marcel Aymé Joigny 1902-Paris 1967 Celui qui demande la charité travaille plus pour son prochain que pour lui-même. Clérambard, III, 7 Grasset Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de Chamfort près de Clermont-Ferrand 1740-Paris 1794 Académie française, 1781 Si l'on doit aimer son prochain comme soi-même, il est au moins aussi juste de s'aimer comme son prochain. Maximes et pensées Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755 Je n'aime point Dieu parce que je ne le connais pas, ni le prochain parce que je le connais. Mes pensées Pierre Reverdy Narbonne 1889-Solesmes 1960 Le moi est haïssable. Aimer le prochain comme soi-même, c'est tout dire. Le Livre de mon bord Mercure de France Jean-Jacques Rousseau Genève 1712-Ermenonville, 1778 Tel philosophe aime les Tartares, pour être dispensé d'aimer ses voisins. Émile ou De l'éducation Paul Valéry Sète 1871-Paris 1945 La vanité, grande ennemie de l'égoïsme, peut engendrer tous les effets de l'amour du prochain. Suite Gallimard Bible Tu ne te vengeras pas et tu ne garderas pas de rancune envers les enfants de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Ancien Testament, Lévitique XIX, 18 Commentaire Citation empruntée à la « Bible de Jérusalem ». Bible Jésus lui dit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit : voilà le plus grand et le premier commandement. Le second lui est semblable : tu aimeras ton prochain comme toi-même. » Évangile selon saint Matthieu, XXII, 37-39 Talmud Ne juge pas ton prochain avant de te trouver à sa place. Talmud, Abot, II, 4 Friedrich Nietzsche Röcken, près de Lützen, 1844-Weimar 1900 « Notre prochain, ce n'est pas notre voisin, c'est le voisin du voisin », ainsi pensent toutes les nations. « Unser Nächster ist nicht unser Nachbar, sondern dessen Nachbar » — so denkt jedes Volk. Le Gai Savoir Sigrid Undset Kalundborg, Danemark, 1882-Lillehammer 1949 Certains aiment les fleurs et les bêtes parce qu'ils sont incapables de s'entendre avec leur prochain. Retour à l'avenirprochain (synonymes) nom masculin Être humain considéré dans les relations qu'on a avec lui
Synonymes :
prochain, prochaine adjectif (latin populaire propeanus, du latin classique prope, près de) Qui est le premier à se présenter, dans l'espace ou le temps : S'arrêter à la prochaine station-service. Se dit de la date ou de la période qui est la première à survenir par rapport au moment où l'on parle : Le mois prochain, nous déménageons. Qui est susceptible de remplacer dans l'avenir la personne ou la chose dont il est question dans le présent : Ma prochaine voiture sera une turbo. Qui arrivera dans un avenir relativement proche : Je le verrai au cours d'un prochain voyage.prochain, prochaine (expressions) adjectif (latin populaire propeanus, du latin classique prope, près de) Familier. À la prochaine (fois), expression pour saluer quelqu'un que l'on quitte et que l'on pense revoir une autre fois. Cause prochaine, cause qui précède immédiatement l'effet considéré. ● prochain, prochaine (synonymes) adjectif (latin populaire propeanus, du latin classique prope, près de) Qui est le premier à se présenter, dans l'espace ou...
Synonymes :
Contraires :
- éloigné
Qui arrivera dans un avenir relativement proche
Synonymes :
Contraires :
- éloigné

prochain, aine
adj. et n. m.
d1./d adj. Qui est près d'arriver, qui est à une courte distance (temporelle ou spatiale). Le mois prochain. Le prochain village.
à la prochaine fois!: au revoir.
d2./d n. m. être humain considéré dans ses rapports moraux avec autrui. Aimer son prochain comme soi-même.

⇒PROCHAIN, -AINE, adj. et subst.
I.Adj. [Antéposé ou postposé, sans compl. de l'adj.] Qui est (très) rapproché.
A. —[Dans l'espace; en parlant d'un lieu] Vieilli ou littér. Qui se trouve près, assez près, le plus près du lieu de référence. Synon. proche, voisin; anton. lointain. La prochaine ville; la campagne, la forêt prochaine. L'ami, que fais-tu là? —Monsieur, pour une affaire Au village prochain je suis contraint d'aller (FLORIAN, Fables, 1792, p.174). On porta le vieillard au prochain cimetière (HUGO, Légende, t.5, 1877, p.1145). Un grand silence régnait sur les berges prochaines. Le bateau filait avec un bruit calme de machine et d'eau (ALAIN-FOURNIER, Meaulnes, 1913, p.101).
En partic. [Habituellement antéposé] Qui se trouve le moins éloigné dans sa catégorie. Synon. suivant. S'arrêter à la prochaine gare; tourner au prochain carrefour. À la station prochaine montent quantité de voyageurs, dit le chef du convoi. Arrangez-vous (...) pour n'occuper qu'un compartiment (MICHAUX, Plume, 1930, p.150). Il est recommandé, soit de s'arrêter au prochain garage, pour effectuer la vérification [des bougies], soit de les changer toutes sur place (CHAPELAIN, Techn. automob., 1956, p.339).
Empl. subst. fém. sing., fam. La station, l'arrêt suivant dans un moyen de transport collectif. Lorsqu'avec un bon sourire dans le métropolitain Poliment vous nous demandiez Deux points ouvrez les guillemets Descendez-vous à la prochaine Jeune homme (PRÉVERT, Paroles, 1946, p.85).
B. —[Dans le temps]
1. [Qualifie un événement, une partie du temps] Qui est très près de se produire, qui doit avoir lieu bientôt. L'avenir (très) prochain; la moisson prochaine; annoncer son prochain mariage, son arrivée prochaine. C'est un bonheur qu'on nous annonce toujours comme très prochain, et qui est remis de semaine en semaine, de jour en jour (FLAUB., Corresp., 1871, p.218). Des hommes seuls, impatients, au visage creusé, aux traits tiraillés (...) pensant aux luttes passées, aux luttes prochaines (PEISSON, Parti Liverpool, 1932, p.167). V. proche I A ex. de Verne:
1. PARFAIT: Mademoiselle, veuillez ne voir, dans le soin que je pris d'abréger votre voyage, que mon empressement à rendre, pour moi, plus prochain l'instant de contempler ma charmante, ma jolie cousine.
AUDIBERTI, Mal court, 1947, II, p.154.
[Postposé, qualifie un événement personnel, unique ou considéré comme tel] Le châtiment prochain; la ruine, la victoire prochaine. On m'avait bien annoncé l'arrivée prochaine d'un petit frère ou d'une petite soeur (SAND, Hist. vie, t.2, 1855, p.206). Il s'est vu mourir sans aucune illusion sur sa fin très prochaine (GONCOURT, Journal, 1894, p.640). L'attente de la fin prochaine du monde a modelé le comportement de l'Église primitive (S. WEIL, Pesanteur, 1943, p.109).
[Antéposé, qualifie un événement qui peut entrer dans une série ou une succession et n'est pas nécessairement proche dans le temps] Le prochain départ, voyage, rendez-vous; la prochaine rencontre, réunion. Quand vous aurez lu la lettre, soyez assez bon pour me la renvoyer par le plus prochain courrier (HUGO, Corresp., 1862, p.383). Le prochain train venant de Paris passera demain matin à quatre heures (COURTELINE, Train 8 h 47, 1888, 2e part., II, p.106).
Fam. La suite au prochain numéro. V. numéro B.
2. [Souvent postposé; qualifie une période, un événement périodique] Qui est le premier de sa catégorie à arriver ou à se produire, sans être obligatoirement très proche dans le temps. L'année, la nuit, la semaine prochaine; le printemps prochain; un jour prochain; les prochains mois, les prochaines semaines. C'était un projet qu'il remettait, d'année en année. Il se dit que, l'année prochaine... il ne le remit plus, cette fois (ROLLAND, J.-Chr., Nouv. journée, 1912, p.1578).
[Qualifiant une date déterminée ainsi avec précision] Pâques aura lieu le 7 avril prochain. Nous avons rendez-vous samedi prochain à minuit devant le milieu de la façade de la mairie d'Ambert (ROMAINS, Copains, 1913, p.122):
2. Vous y tenez donc, à cette Salammbô, ma chère confrère? Eh bien! Voulez-vous une seconde lecture dans le milieu de la semaine prochaine, comme qui dirait de mercredi ou de jeudi prochain en huit?
FLAUB., Corresp., 1861, p.445.
La prochaine fois ou la fois prochaine, la prochaine occasion. La fois, l'occasion où un événement se reproduira à plus ou moins longue échéance. À la plus prochaine occasion j'élèverai la voix, n'en doutez pas (HUGO, Corresp., 1866, p.566). L'autre le hait. Et il se jure bien d'être moins sot la fois prochaine (SAINT-EXUP., Citad., 1944, p.563).
Empl. subst. fém., fam., p.ell. Enfin, dis-je, c'est fini! Conan déjà très rouge, avala une rasade de raki: —Oui... jusqu'à la prochaine. Je suis bien tranquille, on remettra ça! (VERCEL, Cap. Conan, 1934, p.32).
À la prochaine fois, à la prochaine (fam.). [Pour prendre congé de son interlocuteur] À la prochaine fois où nous nous reverrons. Synon. à bientôt, à un de ces quatre (pop.). À la prochaine fois, Bourrel; sans rancune (GENEVOIX, Raboliot, 1925, p.147). [À l'issue du service funèbre], les voyous offraient leurs condoléances [au veuf], comme des gens civilisés. Il n'y eut que Jean de Belleville à dire: «À la prochaine!». Il n'y mettait pas de malice (LE BRETON, Rififi, 1953, p.143).
GRAMM. Le futur prochain. Futur indiquant un procès dont la réalisation est proche. Le futur prochain s'exprime fréquemment au moyen du semi-auxiliaire aller suivi de l'infinitif (GREV. 1964, § 734, p.660, rem.).
C. —[Dans l'ordre logique] Qui est immédiat, direct.
LOG. Cause prochaine (p.oppos. à cause première, cause éloignée). Cause qui précède immédiatement le phénomène qu'elle produit. On est en droit de dire que la volonté n'est pas la cause prochaine, immédiate et directe de l'action musculaire dite volontaire (RENOUVIER, Essais crit. gén., 3e essai, 1864, p.XXIX).
Effet prochain. ,,Effet qui suit immédiatement la cause`` (GOBLOT 1920).
Genre prochain. ,,Le genre immédiatement supérieur en extension à une ou plusieurs espèces considérées; ex. animal par rapport à vertébré ou invertébré`` (MORF. Philos. 1980). Genre prochain et différence spécifique. Toute définition analytique est en principe bipolaire, avec un premier membre indiquant le genre (prochain ou éloigné) (...), et un deuxième membre qui complète les indications générales données par le premier (P. IMBS ds TLF t.1, p.XXXVIII).
THÉOL. Occasion prochaine. ,,Circonstance qui constitue un danger de pécher au moins probable`` (MARCEL 1938). Éviter les occasions prochaines, fuir l'occasion prochaine (Ac. 1798-1935). Pouvoir prochain. ,,Le pouvoir immédiat de faire le bien par l'action de la grâce efficace`` (Ac. 1935).
II.Subst. masc. sing. à valeur de coll. [Précédé de l'art. défini ou du poss.]. Ds la lang. relig. Tout homme considéré comme un semblable et particulièrement celui ou ceux qui ont besoin d'aide et de miséricorde. Synon. autrui, son semblable; les autres, ses frères. Amour de Dieu et du prochain; devoir envers le/son prochain; aider, aimer, obliger son prochain; envier, jalouser, scandaliser son prochain; causer du tort, porter secours à son prochain; dire du mal, médire de son prochain. Il est bien vrai que le précepte de Jésus, dans sa forme, tend à réunir ces trois amours en un seul faisceau: «Aimez Dieu de tout votre coeur, et votre prochain comme vous-même» (P. LEROUX, Humanité, 1840, p.209). Je ne me compare pas à mon prochain. Je me mêle à mes semblables, en pauvre type, comme les autres, comme tout le monde! (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p.203). V. amour ex. 50 et 210:
3. Quand les disciples ont demandé au Christ: qui est mon prochain? Le Christ n'a pas répondu par une énumération. Il a raconté la parabole du bon Samaritain. Celui-là fut le prochain de l'homme abandonné sur la route qui le couvrit de son manteau et vint à son secours: on n'est le prochain de personne, on fait d'autrui un prochain en se faisant son prochain par un acte.
BEAUVOIR, Pyrrhus, 1944, p.17.
Empl. subst. fém., plais. Car les situations les plus graves ne sauraient détourner les femmes de grignoter leur prochain, surtout leur prochaine (COLETTE, Pays. et portr., 1954, p.93).
Rare, au plur. Les mêmes phénomènes se reproduisent chaque fois qu'un homme ou qu'un groupe d'hommes se lèvent pour asservir leurs prochains (J. VUILLEMIN, Essai signif. mort, 1949, p.142).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.A. Proximité dans le temps 1. 1re moit. XIIes. «dont la venue est proche» (Psautier de Cambridge, éd. Fr. Michel, XX, 11: la tribulatïun est pruceine [tribulatio proxima est]); ca 1175 la mort proceine (BENOÎT DE STE-MAURE, Chron. ducs de Normandie, éd. C. Fahlin, 16116); 2. ca 1160 «qui sera, dans une suite, le premier à se présenter à partir du moment présent» (Eneas, éd. J.J. Salverda de Grave, 1648: al plus prochain oré S'en tornera o sa navie); 1216 (ANGER, Vie St Grégoire, 2571 ds T.-L.: Icil [...] qui après moi Prechain emperëour sera); 1252 pasques preuchaines (doc. Arch. Eure-et-Loir. ds GDF. Compl.). B. Proximité dans la parenté, dans la fraternité, dans l'amitié 1. a) ca 1120-50 empl. subst. «de la même lignée» (Grant mal fist Adam, éd. H. Suchier, I, 30: il sunt mi proceain, Quant d'un sol lignage Sunt e fol e sage, Corteis e vilain); ca 1160 (Eneas, 2277: Ge sui prochains de lor ligniee); b) ca 1120-50 «rapproché (dans l'ordre de la parenté)» lor proceain parent (Grant mal fis Adam, 121); 1155 sa cusine prochainne (WACE, Brut, éd. I. Arnold, 9651); 2. ca 1120-50 subst. sun proceain «son semblable» (Grant mal fist Adam, 116); 1343 Aime ton prouchain Com toy mesmes (Miracles de N.-D., éd. G. Paris et U. Robert, V, 920); ca 1540 plur. les prochains (ANON., tr. Bullinger, II, 4, p.546 ds HUG.); 1671 nôtre prochain (POMEY); 3. 1155 «proche par le coeur, intime» amis preçains (WACE, op. cit., 533); fin XIIes. un suen prochain (BÉROUL, Tristan, éd. E. Muret, 4347). C. Proximité dans l'espace 1. 1155 «non loin du lieu considéré» (WACE, op. cit., 11355: Quant venuz fu al munt prochain); ca 1160 prochain de (BENOÎT DE STE-MAURE, Troie, 23486 ds T.-L.); 2. 1549 «qui, parmi d'autres lieux, est le plus rapproché d'un autre lieu pris comme référence» (EST.: La plus prochaine maison de la nostre). D'un adj. lat. vulg. propeanus, dér. de l'adv. prope «près». Prochain est concurrencé en a. fr. par proisme (1re moit. XIIes. subst. «le prochain, le semblable» et «ami, proche», Psautier d'Oxford, éd. Fr. Michel, XIV, 4 et LXXXVII, 19; du lat. proximus «le plus proche», dér. de prope) qu'il supplantera au cours de la période du m. fr. Fréq. abs. littér.:5881. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 6383, b) 13424; XXes.: a) 8693, b) 7143.

prochain, aine [pʀɔʃɛ̃, ɛn] adj. et n.
ÉTYM. V. 1155, au sens I, 2; prucein, 1120; du lat. pop. propeanus, de prope « près de ».
———
I Adj. Très rapproché, le plus rapproché. Proche.
1 (Dans l'espace). Vx ou littér. (Après ou av. le nom). Qui est le plus proche. Voisin. || Dans la chambre (cit. 2) prochaine. Adjacent, attenant, contigu. || Jusqu'aux arbres prochains (→ Barrique, cit. 2). || Les gens du prochain village (→ Jambe, cit. 17). || Au prochain cimetière (→ Murer, cit. 7). || Boire une pinte (cit. 1) de vin au prochain cabaret.
1 Amants, heureux amants, voulez-vous voyager ?
Que ce soit aux rives prochaines (…)
La Fontaine, Fables, IX, 2.
2 Un valeureux lion, roi d'une immense plaine,
Désirait de la terre une plus grande part,
Et voulait conquérir une forêt prochaine,
Héritage d'un léopard.
Florian, Fables, III, 22.
2 (Dans le temps futur). Cour. a Qui est près d'arriver, de se produire (après le nom). Près. || Je n'augure (cit. 10) pas bien de l'avenir prochain. || La mort, la fin prochaine (→ Annonce, cit. 4; cygne, cit. 1; écouter, cit. 29; haschisch, cit. 1; laboureur, cit. 3). || La menace (cit. 6) d'une guerre prochaine, des tourmentes prochaines (→ Annonciateur, cit. 3). Imminent. || Je ne pense pas que des malheurs prochains éclatent (→ Orage, cit. 6). || Mésintelligence (cit.) faisant prévoir une crise prochaine. || Un jour prochain. Jour (un de ces jours). || À une époque plus prochaine qu'on ne croit (→ Fait, cit. 23).(Avant le nom). || La prochaine fois : la première fois que la chose se reproduira, que tel événement aura lieu.
2.1 (…) il a demandé d'une voix humble s'il pouvait ramasser son mégot. L'agent a déclaré qu'il le pouvait et il a ajouté : « Mais la prochaine fois, tu sauras qu'un agent n'est pas un guignol ».
Camus, l'Étranger, I, IV.
2.2 Il admire l'œuvre d'art en détail tout en pensant qu'il faudra bientôt en refaire une autre, d'œuvre d'art, pour la prochaine, de guerre, car fallait pas compter y couper, à une prochaine autre.
R. Queneau, le Dimanche de la vie, p. 83.
À la prochaine fois, ou ellipt, fam. ou pop., à la prochaine, formule de départ, de séparation (→ Au revoir).
Gramm. || Futur (cit. 16) prochain.REM. Dans ce type d'emploi, l'antéposition est archaïque.
3 Les flots toujours nouveaux d'un peuple adorateur
Qu'attire sur ses pas sa prochaine grandeur.
Racine, Bérénice, I, 3.
4 Quand les hirondelles approchent du moment de leur départ, il y en a une qui s'envole la première pour annoncer le passage prochain des autres (…)
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. V, p. 167.
Loc. À la prochaine occasion.
b Spécialt (d'une date). Qui suit immédiatement, le premier à compter de maintenant (avant ou après le nom). || Aux prochaines calendes (cit. 3) grecques. || La semaine prochaine, le mois prochain, l'été prochain… (→ Campagne, cit. 5; fin, cit. 2; manière, cit. 29; minute, cit. 3). Venir (qui vient). || Le week-end prochain, au prochain week-end. || Lundi, mardi… prochain (→ Midi, cit. 5). || Le 15 septembre, le 24 décembre prochain (→ Honneur, cit. 82; honorer, cit. 22).
5 (…) voulez-vous repasser lundi prochain, vers la fin de la journée ?
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, I, VII, p. 74. → Passe-droit, cit. 2.
c (En parlant d'un lieu, dans un mouvement). Qui suit immédiatement, qui vient juste après (le lieu où on se trouve). Av. le nom. || Descendre au prochain arrêt [pʀɔʃɛnaʀɛ] d'autobus. || Tourner à gauche au prochain carrefour.
3 (V. 1360). Didact. (Log. et théol.). || Genre prochain, « le plus faible, en extension, de ceux qui comprennent une espèce donnée » (Lalande). || Définition par le genre prochain et la différence spécifique.Cause prochaine, celle qui précède immédiatement l'effet. Direct, immédiat. || La finesse est l'occasion prochaine de la fourberie (cit. 3). || Pouvoir prochain (→ 1. Point, cit. 86).
6 (J') allai d'abord chez un des disciples de M. Le Moine. Je le suppliai de me dire ce que c'était qu'avoir le pouvoir prochain de faire quelque chose. Cela est aisé, me dit-il : c'est avoir tout ce qui est nécessaire pour la faire, de telle sorte qu'il ne manque rien pour agir.
Pascal, les Provinciales, I (cf. tout le passage).
7 (…) ce que nous appelons la cause prochaine d'un phénomène n'est rien autre chose que la condition physique et matérielle de son existence ou de sa manifestation.
Cl. Bernard, Introd. à l'étude de la médecine expérimentale, II, I.
———
II N. m. (XIIIe; prucein, v. 1120). Au sing., et précédé de l'article défini ou d'un possessif. Personne, être humain considéré comme un semblable. Semblable. || « Tu aimeras (cit. 2) ton prochain comme toi-même » (→ Haïr, cit. 1). Proche. || L'amour du prochain. Charité, humanité (→ Espérance, cit. 14; foncièrement, cit.; meurtrier, cit. 11). || « On se voit d'un autre œil (cit. 36.1) qu'on ne voit son prochain ». || Nuire à son prochain; calomnier (cit. 3), offenser, tuer… notre prochain (→ Bénir, cit. 9; frauder, cit. 2; mauvais, cit. 16; œil, cit. 49). || Juger la conduite (cit. 27) de son prochain (→ Contrôler, cit. 3). || Dire du mal, du bien de son prochain. Autrui; autre (les autres). → Languir, cit. 10. || « Si l'on doit aimer son prochain comme soi-même, il est au moins aussi juste de s'aimer comme son prochain » (Chamfort).
7.1 Le système de l'amour du prochain est une chimère que nous devons au christianisme et non pas à la Nature; le sectateur du Nazaréen, tourmenté, malheureux et par conséquent dans l'état de faiblesse qui devait faire crier à la tolérance, à l'humanité, dut nécessairement établir ce rapport fabuleux d'un être à un autre; il préservait sa vie en le faisant réussir.
Sade, Justine…, t. I, p. 198.
8 Il faut aimer la vérité plus que soi-même, mais son prochain plus que la vérité.
R. Rolland, Jean-Christophe, Dans la maison, I, p. 979.
9 Si le premier commandement est d'aimer Dieu, le second « qui lui est semblable » est d'aimer le prochain « comme soi-même ». Et qui est le prochain ? N'importe qui : cet homme qui passe et dont la figure ne me plaît guère, cet inconnu ou celui-là que je connais trop, voire l'ennemi même que j'ai envie de frapper au visage et qu'il m'est enjoint d'embrasser !
Daniel-Rops, Jésus en son temps, VIII, p. 402.
CONTR. Lointain. — Dernier, passé.
DÉR. Prochainement, proche.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем написать курсовую

Regardez d'autres dictionnaires:

  • prochain — prochain, aine (pro chin, chè n ) adj. 1°   Qui est dans le voisinage. •   Les meurtriers sortirent de la ville par la porte qui se trouva la plus prochaine, MALH. dans MÉNAGE. •   À ces mots, l ours s en va dans la forêt prochaine, LA FONT. Fabl …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • prochain — Prochain, Semble qu il vient de Proximus. Prochain pour Proxim. Prochain parent, ou Proche parent, Propinquus, Cognatus. Mon prochain parent, Proximus mihi genere. Le plus prochain jour, Citerior dies. Le plus prochain du Roy, Ad Regium… …   Thresor de la langue françoyse

  • prochain — Prochain, [prochai]ne. adj. Qui est proche. Dans le prochain village. dans la ville prochaine. Il se dit aussi du Temps & des choses qui sont prestes d arriver. Le mois prochain. l année prochaine. au terme prochain. ruine prochaine. je voy sa… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • PROCHAIN — AINE. adj. Qui est proche. Au prochain village. Dans la ville prochaine. Nous relâcherons au port le plus prochain.   Il se dit aussi Des époques et des choses qui sont près d arriver. Le mois prochain. L année prochaine. Au terme prochain. Je… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • prochain — adj., qui va venir tout de suite après, (ep. d année, de mois, de semaine, de jour... par rapport au présent) : K(E) VIN <qui vient> ladj. (à accorder) (Aix, Albanais.001, Annecy.003, Cordon, Megève.201, Morzine.081, Notre Dame Be., Reyvroz …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Prochain episode — Prochain épisode Prochain épisode est un roman de Hubert Aquin paru en 1965. Ecrit par un homme révolutionnaire, politiquement engagé, les deux personnages principaux du roman le sont également. L histoire porte une mise en abyme très… …   Wikipédia en Français

  • Prochain épisode — est un roman de Hubert Aquin paru en 1965. Ecrit par un homme révolutionnaire, politiquement engagé, les deux personnages principaux du roman le sont également. L histoire porte une mise en abyme très intéressante : son personnage principal… …   Wikipédia en Français

  • PROCHAIN, AINE — adj. Qui est voisin, qui est le plus voisin. Au prochain village. Dans la ville prochaine. Nous relâcherons au port le plus prochain. Il se dit aussi des époques et des Choses qui sont près d’arriver. Le mois prochain. L’année prochaine. Au terme …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Prochain épisode — For the song by record producer and rapper Dr. Dre, see The Next Episode Prochain épisode is Hubert Aquin s first novel, published in French in 1965. Contents 1 Plot summary 2 Perspective 3 Significance …   Wikipedia

  • prochain amy — /prashen amiy/ (prochein ami spelled also, prochein amy and prochain amy.) Next friend. As an infant cannot legally sue in his own name, the action must be brought by his prochein ami; that is, some friend (not being his guardian) who will appear …   Black's law dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”